• Sur le plan corporel

En apprenant à mieux percevoir son corps, on parvient à réduire l'impact du stress. Il arrive, par exemple, qu'une certaine forme de fatigue s'installe insidieusement au fil des jours, des semaines et des mois, prenant la forme d'une baisse de tonus, d'un manque de vitalité. En l'absence de repos, la fatigue accumulée se transforme en surmenage et risque de conduire à l'épuisement. Les séances de sophrologie génèrent une plus grande récupération et une meilleure qualité de sommeil.

  • Sur le plan émotionnel

Par le biais d'exercices stimulant nos cinq sens (la vue l'odorat, le goût, l'ouïe, le toucher), la sophrologie enrichie notre perception du monde. Elle développe ainsi la créativité et la présence dans "l'ici et maintenant". Cette présence décuple nos capacités d'assimilation, de concentration entraînant automatiquement un renforcement de la mémoire. Chacun peut faire l'expérience des modifications de son pouvoir de concentration lorsque le stress et la fatigue s'installe. Il est particulièrement difficile de retenir ce que nous devont mémoriser dans ces périodes.

  • Sur le plan mental

L'entraînement à l'imagerie mentale crée une reprogrammation positive et évite d'entretenir des pensées négatives. Il libère de certains conditionnement néfastes et ancre des comportements plus positifs. Les exercices proposés sont d'une application aisée.

Une pratique régulière renforce le système immunitaire, calme le stress, canalise l'énergie, permet une meilleur réappropriation du corps, que l'on libère de ces tensions et crispations.

C'est précisément par votre persévérance dans le suivi des exercices que vous obtiendrez des résultats palpables. Ainsi, par la répétition des exercices, votre corps aura mémorisé l'expérience de la détente et de ses bienfaits, et vous saurez retrouver rapidement le réflexe de la relaxation. Comprendre que le fonctionnement de la relation corps-esprit réduit l'impact de notre maladie et oriente vers une meilleur connaissance de soi.